Aller au contenu principal

NEWS INFO CONCERT

Toutes les news
09/11/2017

INTERVIEW / Lors de leur passage pour leur concert parisien, Razorlight s'est prêté au jeu des questions !

Razorlight, le grand retour !

Nous avons rencontré Johnny Borrell, chanteur de Razorlight, dans un bar parisien juste avant qu'il ne délivre une session acoustique aux balades sonores, disquaire de la rue Trudaine à Paris. Il nous raconte son rapport au live, les émotions qu'il ressent, qu'il soit sur scène ou parmi les spectateurs. En prime, nous avons eu le droit à quelques confidences sur le prochain album qui verra le jour en 2018.


Johnny, prends-tu le temps d'aller voir des concerts ?
Tout dépend de ma charge de travail. Tu vois, pas plus tard que la semaine dernière je comptais aller voir Michael Kiwanuka au London Palladium. On a grandi dans le même quartier. Michael est un grand chanteur de soul. Et à la dernière minute, j'ai dû me raviser puisque j'étais en train d'enregistrer des guitares en studio. Du coup, David (le bassiste de Razorlight) y est allé sans moi. Mais de manière générale, oui, c'est important pour moi de voir des concerts en étant face à la scène et de sentir la musique au milieu des fans. C'est très inspirant.


Quel est le dernier concert que tu es allé voir?
Le dernier qui m'a marqué est sans doute celui de Feist à Londres qui était d'ailleurs accompagnée d'un guitariste de Razorlight. C'était un show exceptionnel.


Dis-moi un de tes meilleurs souvenirs ?
Ecoute, je me souviens de cette fois où je suis allé dans ce studio d'artiste du côté de Manor House à Londres. Il y avait ce groupe punk qui jouait tellement fort. Ils étaient jeunes, fous, remplis de rage. C'était intense. Ils ont joué 50 mn. C'était parfait. J'aime bien l'ambiance des petits concerts. Un très bon moyen de ressentir la ferveur qui anime les artistes. Un autre bon souvenir, c'était quand je suis allé voir pour la première fois les Yeah Yeah Yeahs. Je devais avoir 21 ans. C'était brut, thrash... Enfin, dans un autre registre, je garde un bon souvenir de l'époque où je jouais dans le métro à Londres. Une très bonne école pour les artistes, le meilleur système démocratique qui soit : tu vois dans les yeux des voyageurs si tu es bon et ils te gratifient.


Quel artiste aimerais-tu voir sur scène ?

Hum ! Dans l'absolu, j'adorerais voir sur scène Marc Bolan de T-Rex avec Hendrix pour le jeu de guitare et Robert Smith à la basse. De manière plus réaliste, j'aime beaucoup ce que fait Franz Ferdinand. Une énergie explosive sur scène. Enfin, je recommande d'écouter ce que fait Foxygen. Ils sont très très bons, notamment le chanteur, le clavier et la chanteuse qui ont un vrai sens de la mise en scène et du show.


Je sais que tu prépares un nouvel album. Peux-tu nous en dire quelques mots ?
Cela fait longtemps que nous n'avions rien produit, du coup cela nous semblait naturel de créer et de reprendre la route du studio. Nous avons vraiment besoin de remonter sur scène. Cet album sera simple, brut. Pas d'effets, il y a juste nous et nos instruments, c'est tout. Ce nouvel album devrait contenir 11 nouvelles chansons.


Quel groupe aimeriez-vous inviter pour ouvrir un de vos lives ?
Ah ah ah ah! Le truc c'est que nous adorons ouvrir les concerts pour d'autres artistes. [On a moins de pression comme ça, précise David]. C'est vrai que partager une scène avec Phoenix nous plairait bien. Nous avons été proches avec Thomas Mars il y a quelques années et avons déjà joué ensemble à Paris. Quoiqu'il en soit, on est plus dans un état d'esprit de partager une scène avec un autre groupe plutôt que d'avoir un premier qui ouvre pour un autre. Quelque chose du type "co-headline".

 

Quel est votre état d'esprit avant de monter sur scène ?
Comme tous les artistes, tout ce que l'on souhaite c'est que les balances aient bien été effectuées. Quand on quitte les loges pour se diriger vers la scène, on veut juste avoir l'esprit tranquille. Comme ça, une fois sur scène, il n'y a rien qui vient nous perturber. On peut vivre le moment présent pleinement et le partager avec le public.


Quel est votre meilleur souvenir sur scène ?
J'ai eu la chance de faire un show au Albert Hall de Londres, avec l'un de mes héros, le chanteur des Who, Roger Daltrey. Il m'avait emmené faire un tour dehors pour me demander si je ne voyais pas d'inconvénients à ce qu'il jette son micro en l'air... Une vieille habitude qui appartient à son jeu de scène. Apparemment, cela stressait parfois certaines personnes sur scène. Moi, pas du tout et je dois dire que j'avais trouvé cela plutôt cool.


Et votre pire souvenir ?
Hum! Je peux te dire que c'était il y a fort longtemps, à une époque où nous voulions monter sur scène sans pour autant avoir une once de professionnalisme. Nous devions assurer un show avec une artiste qui faisait des covers de Kylie Minogue. Nous sommes montés sur scène avec quelques verres en trop et il y avait cette chanson qui était en ré majeur. Enfin, pour l'autre elle était en Do et moi j'ai dû la jouer en La... Et au milieu il y avait la chanteuse qui nous demandait sur quelle gamme elle devait chanter. Un joyeux méli-mélo... Bref, c'est comme ça que l'on apprend.


As-tu un souvenir propre à la France que tu souhaiterais partager ?
J'adore jouer à Paris puisque j'y ai vécu quelques années et d'ailleurs David adore le Point Ephémère. J'ai adoré jouer à la fête de L'humanité en première partie d'Iggy Pop et des Stooges. C'était à la fois l'anarchie et très humain. Et j'adore quand c'est l'anarchie ! La fête de l'Huma est un festival pas du tout commercial dont certains festivals devraient s'en inspirer. Sinon, j'aime bien le concept de la fête de la musique, il y a de la musique partout. Quand je suis à Bayonne, j'aime me balader avec mon banjo et faire du blues. J'aime beaucoup le public français et j'en profite pour remercier tous ceux qui nous soutiennent depuis notre création. D'ailleurs, je leur donne rendez-vous au café de la danse le 10 novembre prochain !

Propos recueillis par François Capdeville, novembre 2017

 

Rendez-vous au concert de Razorlight à Paris le 10 novembre prochain au Café de la Danse !

Artistes associés : RAZORLIGHT
Partager cette news :
Retour à la liste des news

Les News Associées

18/04/2011
24 Heures du Mans 2011 : Trois soirs de concerts gratuits !

La 105ème édition des 24 Heures Mans ne dérogera pas...

21/02/2011
Les concerts du jour : Razorlight, Timber Timbre, Lee Fields...

Le concert du jour est celui du groupe Razorlight à Paris à la...

17/09/2008
Razorlight en concert exceptionnel à la Maroquinerie

Révélation rock de ces dernières années, les anglais de...

22/11/2017
ANNONCE / Björk en tête d'affiche de We Love Green 2018 !

A deux jours de la sortie de son nouvel album Utopia  la plus...

22/11/2017
LIVE REPORT / Concert de Prophets of Rage à Paris : on y était !

Nous arrivons au Zénith de Paris, ce vendredi 10 novembre 2017, en pleine...

Derniers Tweets @infoconcert

Mon Infoconcert
Suivez nous sur Facebook   Suivez nous sur Twitter   Suivez nous sur Google +